UN SIMPLE CLIC, PEUT ÊTRE LE DÉBUT D'UN LONG VOYAGE !

Canada

Le système universitaire canadien suit le modèle du voisin états-unien et les diplômes canadiens bénéficient d’une reconnaissance internationale. Quelle que soit la spécialité que vous souhaitez étudier au Canada, il existe un cursus et un établissement pour vous. Etudier au Canada, c’est aussi votre passerelle vers un visa de travail, puisque vous aurez le droit de résider temporairement au Canada après vos études (1 année d’études vous ouvre le droit à 1 année de travail supplémentaire. 4 ans d’études = 4 ans de travail en plus, soit 8 ans en tout).

Télécharger la fiche de documents à fournir :  canada (15284 téléchargements)

Vous êtes intéressé, Remplissez ce formulaire!











Date de naissance

Situation Matrimoniale
CélibataireMarié(e)















Quel type de formation désirez-vous ?

Classe préparatoireFormation continueFormation en alternance

Étudier au Canada avec CIO

Notre connaissance du Canada et de son système universitaire nous permet de vous assister dans tous les aspects de votre orientation, depuis l’orientation initiale et le choix de votre université canadienne, jusqu’à votre installation sur place. Vous n’avez pas à vous soucier des difficultés que vous pourriez rencontrer en vous inscrivant seul. Avec CIO Sénégal, vous savez exactement ce qu’il faut faire, ce qui vous attend, et ce que vous devez préparer. Vous pouvez partir étudier au Canada avec un minimum de stress, et ainsi préparer votre projet sereinement. Étudier au Canada, c’est aussi étudier dans un pays où francophones et anglophones partagent une histoire commune, et où il est possible bénéficier d’une éducation « à l’Américaine » dans une atmosphère multiculturelle et détendue!

Nos services Canada

Étudier au Canada n’a jamais été aussi facile qu’avec CIO Sénégal. Nous vous conseillons dans vos choix et réalisons avec vous vos dossiers pour postuler aux universités, et même plus encore !

Système éducatif

Le système éducatif canadien est fortement inspire du système universitaire américain, et propose une qualité et une renommée quasi-égale. Cette section vous présentera le fonctionnement de ce système ainsi que les équivalences avec le Sénégal.

Les universités partenaires

CIO Sénégal a choisi des universités partenaires canadiennes pour tous les niveaux. Les universités partenaires, c’est la garantie d’un enseignement qualitatif et d’une reconnaissance des diplômes au Sénégal.

Le pays pour les étudiants

Le Canada offre beaucoup d’opportunités aux étudiants internationaux, à commencer par un cadre de vie agréable et des villes avec beaucoup d’ambiance et d’évènements importants.

Conseils pratiques pour étudier au Canada

Les conseils CIO Sénégal avant de partir, sur les frais universitaires, les tests d’anglais , le logement et le transport au Canada.

Assurance mondiale

Avant de partir étudier au Canada, nous vous conseillons de prendre une assurance pour vous couvrir en cas de pépin.

Découvrez l’une des meilleures offres du marché à travers nos assureurs partenaires.

N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour toute information complémentaire, nous vous répondrons avec plaisir, et serons heureux de pouvoir participer à votre projet.

Avant de partir étudier dans l’une de nos universités canadiennes, mieux vaut bien comprendre le système éducatif local et savoir à quoi vous attendre en termes de cours, logement, frais…

Le système

Le système universitaire canadien est différent du système sénégalais, aujourd’hui sous la formule « Licence-Master-Doctorat ». Cette dernière décompose les études supérieures en 3, 5, et 8 ans et impose aux étudiants un rythme d’apprentissage qui n’est pas toujours adapté. De ce point de vue, l’avantage que présente le système canadien est double :

  • D’une part, son découpage est plus flexible : il est possible de faire des cursus universitaires de 2, 4, 5/6, et 8 ans.
  • D’autre part, le contenu des semestres est modulable : vous pourrez augmenter ou diminuer votre charge de travail par semestre en choisissant plus ou moins de matières à suivre.

Le deuxième point de divergence entre l’offre de formation sénégalaise et sa contrepartie nord-américaine est la rigidité du cursus. Les universités canadiennes mettent en avant la nécessité pour un étudiant de « construire » sa propre éducation. Le résultat est un cursus flexible, qui vous ressemble, et qui est, pour une grande partie, à la carte. En effet, à chaque cours est assigné un certain nombre de crédits, et ce sont ces crédits que vous « achèterez » chaque semestre. Par conséquent, vous pouvez choisir le nombre de cours que vous voulez en fonction de la charge de travail qui vous convient.

Le système de notation canadien est, lui aussi, différent du système utilisé au Sénégal. Chaque note obtenue en cours est exprimée en pourcentage (ex: 60% au lieu de 12/20). A chaque fourchette de pourcentage est liée une lettre A , A, A-, B , B, B-, C , C, C-, D et F. Par exemple, la fourchette de pourcentage correspondant à un A est 90-100%. Celle correspondant à un B est 72-75%. Pour qu’un cours soit validé, vous devez avoir une moyenne de C sur la totalité du semestre, soit 60-63% (12/20). Bien que, à prime abord, ceci puisse effrayer un étudiant étranger, l’objectif est parfaitement atteignable. La moyenne de tous les cours du semestre s’appelle le TGPA (Term Grade Point Average), qui conditionne le GPA (Grade Point Average) – votre moyenne générale à l’issue de votre programme.

Les diplômes

Il existe plus de 200 instituts de formations post-baccalauréat au Canada. Voici quelques infos pour vous y retrouver dans la grande variété d’établissements d’études supérieures.

Il est important de noter ici quelques équivalences avec le système LMD européen. Au bout de 4 ans, vous validerez un Bachelor Degree, qui est l’équivalent de la Licence au Sénégal (même si vous pouvez le faire valoir comme Bac 4) – cela implique que vous devez avoir validé 4 ans d’études pour pouvoir passer au niveau supérieur au Canada. Pour intégrer un Master, il faudrait donc avoir déjà validé un Master 1 au Sénégal.

Les community colleges

  • Les community colleges représentent la première option dans les études au Canada. Ces établissements forment les élèves en 2 ans (bien qu’il soit possible d’allonger la durée des études) à un diplôme équivalent au DEUG, l’Associate of Arts Degree, ou un diplôme plus professionnalisant et pratique : le Diploma.Certains proposent même des Bachelors Degree en 4 ans, voir des Graduate Certificates(Diplôme Bac 5 équivalent à un Master professionnel).
  • Aussi, ces formations donnent toutes accès à une poursuite d’études, en Bachelor (maîtrise). Au cours de votre cursus au sein d’un community college canadien, vous obtiendrez un certain nombre de crédits que vous pourrez transférer dans un undergraduate college ou une université. Concrètement, à l’issue de votre Associate Degree, vous pourrez rentrer à l’université en 3e année.
  • Les community colleges délivrent aussi des certificats d’études, qui sont essentiellement des formations courtes et très spécialisées, de quelques semaines à quelques mois.

Les undergraduate colleges

  • Le terme undergraduate college désigne tout établissement qui forme des étudiants jusqu’au Bachelor. Au Canada, comme en Australie et en Angleterre, tout étudiant n’ayant pas encore obtenu le Bachelor est appelé un undergraduate. Une différence existe cependant : si, en Australie, en Nouvelle-Zélande, et au Royaume Uni, le Bachelor équivaut à une Licence sénégalaise (Bac 3), au Canada et aux Etats-Unis, il équivaut à une Maîtrise (Bac 4).
  • Les undergraduate college sont, en règle générale, plus grands que les community college et proposent une plus grande offre de formation.
  • Les activités extra-scolaires et/ou hors-campus, très fréquentes dans les undergraduate college, représentent aussi un plus par rapport aux community college. Elles favorisent l’intégration des étudiants dans un environnement étranger, ainsi que l’apprentissage de la culture du pays d’accueil par le bas.
  • Le terme university désigne en Amérique du Nord tout établissement délivrant des diplômes de 2ème et 3ème cycles, c’est-à-dire desMasters Degrees et des doctorats (appelés doctorates ou Ph.D), en plus des diplômes undergraduate. Ces établissements proposent donc, en plus des programmes undergraduate, des graduate programs : des programmes post-Bachelor. La plupart des universités canadiennes sont très spécialisées : certaines sont reconnues pour leur Masters en médecine, quand d’autres sont plus connues pour leurs Masters en science politique, etc.
  • L’entrée en Master dans les universités canadiennes est soumise à une forte sélection. Le parcours de chaque postulant est étudié à la loupe Le GPA (votre moyenne générale) est très important, car il détermine votre admissibilité dans certains programmes.

La sélection

La sélection des étudiants se fait sur dossier. Le niveau d’anglais est un critère déterminant. Vous devrez donc passer l’ IELTS ou le TOEFL avant votre départ et y obtenir les notes requises par l’ université canadienne en question. Si vous sentez que votre anglais a besoin d’un petit coup de pouce avant de passer l’ IELTS , les universités proposent également des cours intensifs en école de langue, stages à l’issue desquels vous intégrerez directement un programme d’études. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller sur les examens d’anglais.

Votre dossier comprendra tous vos résultats et diplômes obtenus depuis le Baccalauréat (Bac compris). Vous pourrez également y ajouter une lettre de motivation, un CV, voir une ou plusieurs lettres de recommandation. CIO Sénégal vous accompagnera pour monter votre dossier et s’assurera qu’il est optimisé.

Rentrées

La plupart des universités canadiennes proposent 2 grandes rentrées par an, au mois de Septembre et au mois de Janvier. Chaque rentrée est indépendante et il ne s’agit donc pas pour un étudiant rentrant en Janvier de rejoindre un programme lancé 5 mois plus tôt. Certaines universités au canada proposent parfois des sessions d’été, pratiques pour valider des crédits supplémentaires et réduire la durée de votre cursus.

Coût

Les frais de scolarité au Canada sont comparables à ce que demandent les universités britanniques. Certains établissements publics vous permettront de faire une année aux alentours de 3.500.000 Franc CFA, alors que d’autres peuvent vous demander jusqu’à 10.000.000 Francs CFA par an.

Informations et Conseils pour les études au Canada

L’Anglais

Les étudiants présentant une DAP (Demande d’admission préalable), c’est-à-dire entrant en première ou seconde année de licence, doivent se soumettre à un test de langue (Test de connaissance du français pour les DAP-TCF DAP). Le niveau B2 (intermédiaire avancé) est alors exigé.

Dans les autres cas de figure, le niveau B2 est généralement requis. Ce critère peut varier selon les cursus et les universités. Aussi, le niveau B1 (intermédiaire) peut être suffisant ou à l’inverse le niveau C1 (supérieur) est demandé. Pour la nécessité de passer un test de français, les étudiants doivent se conformer aux exigences définies pour chaque établissement. Le conseiller CampusFrance peut renseigner les étudiants sur cette question.

Outre le TCF, l’obtention du DELF B2 (diplôme d’enseignement de la langue française) est également acceptée par les établissements d’enseignement supérieur.

Les niveaux de langue (A1 à C2) émanent du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), document publié par le Conseil de l’Europe définissant les niveaux de maîtrise d’une langue étrangère. Ces niveaux constituent la référence dans le domaine de l’apprentissage et de l’enseignement des langues.</p>Les niveaux de langue (A1 à C2) émanent du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), document publié par le Conseil de l’Europe définissant les niveaux de maîtrise d’une langue étrangère. Ces niveaux constituent la référence dans le domaine de l’apprentissage et de l’enseignement des langues.</p> <p><b>Budget et Travail

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans un grand nombre de pays anglophones. Par ailleurs, il est assez facile de trouver un emploi en tant qu’étudiant canadien, dès lors que vous cherchez et que votre niveau d’anglais est correct. Sous le régime du visa étudiant canadien, il est possible de travailler à mi-temps en dehors du campus une fois une période de six mois écoulée après le début de vos études, ce qui permet de couvrir un grand nombre de dépenses (vous pouvez travailler sur le campus dès le début de vos cours si des postes sont disponibles). Il est, d’ailleurs, assez facile de trouver un petit job, notamment dans le service. En moyenne, il est possible de vivre confortablement avec 6.000.000 Francs CFA par an au Canada (soit à peu près $1200 CAD par mois).

Assurance santé

En tant qu’étudiant au Canada, vous pouvez être couvert par le système public pour les soins, l’hospitalisation et les médicaments. Même dans le cas où vous êtes couvert par ce régime, il y a un délais de carence pendant lequel vous n’êtes pas couvert. De plus vous n’êtes pas couvert pour votre responsabilité civile, ou en cas de rapatriement. Il est donc fortement recommandé de souscrire à une assurance privée.

Logement

En premier lieu, nous conseillons aux étudiants de passer un mois en famille d’accueil ou en résidence étudiante, afin d’intégrer la culture canadienne dans un milieu anglophone. Nombre d’établissements canadiens proposent ces options, notamment certains de nos établissements partenaires. Pendant ce temps vous pourrez faire des recherches pour trouver une collocation. Très facile à trouver, la collocation est un logement peu onéreux, qui garantit plus de liberté ainsi qu’un contact direct avec des canadiens ou d’autres étudiants internationaux. En règle générale, seule une caution de 1 ou 2 mois de loyer vous est demandée, ainsi qu’une copie de vos pièces d’identité et un état des lieux signé.

Transport

Il est très facile de se déplacer au Canada. En ville, le système de transports en commun que ce soit en tramway, en bus ou en métro, est excellent, et il est assez difficile de se perdre. Aussi, si vous voulez faire une traversée du Canada d’est en ouest ou descendre aux Etats-Unis, vous pouvez louer une voiture, seul ou à plusieurs, ou bien prendre le « Greyhound », la compagnie d’autocar avec laquelle beaucoup d’américains voyagent. Certaines compagnies aériennes locales vous permettent de traverser le Canada assez vite, voir de faire un tour par Hawaï.

Visa

Dès lors que vous êtes accepté dans un établissement d’études supérieures au Canada, il vous est possible de faire une demande de visa étudiant canadien. Vous obtiendrez celui-ci dans un délai moyen d’un mois. Nos conseillers vous guideront au travers de toutes les démarches d’obtention de visa.